Komuniko 2021 en la franca

El UEA-vikio
Iri al: navigado, serĉi


Message de l'Association universelle d'espéranto à l'occasion de la Journée internationale de la langue maternelle, le 21 février 2021.

L'Association universelle d'espéranto adresse aŭ Nations unies et à l'Unesco ses salutations à l'occasion de la Journée internationale de la langue maternelle, le 21 février 2021.

L'objectif d'assurer l'accès de tous à une éducation de qualité – le quatrième des dix-sept Objectifs de développement durable – exige un climat de confiance et le soutien de toutes les parties : enseignants, étudiants, politiciens et instances officielles de l'éducation. Un tel climat suppose à son tour que les étudiants bénéficient de conditions optimales pour apprendre. Ce qui signifie en premier lieu qu'ils puissent apprendre dans une langue qu'ils comprennent parfaitement – à savoir leur langue maternelle.

Les Nations unies ont proclamé 2021 Année internationale de la paix et de la confiance. Et ce serait une bonne chose de commencer par les écoles. Dans beaucoup de pays et de circonstances, les enfants ne sont pas instruits dans leurs propres langues et on ne fait pas grand-chose pour les aider à passer à la langue de l'enseignement. Cela les désavantage souvent pour leur vie entière, réduisant à néant les bienfaits de la présence à l'école, de la qualité de l'enseignement et de l'investissement dans l'infrastructure scolaire. Sans un enseignement dans une langue que les élèves comprennent, nous jetons par les fenêtres de l'argent et, avec cela, des vies prometteuses.

Le principal but de la Journée internationale de la langue maternelle est de mettre l'accent sur les avantages éducatifs de l'utilisation de la langue maternelle à l'école, notamment à l'école primaire. Les enfants apprennent à lire et à écrire plus rapidement dans une langue qu'ils maîtrisent pleinement. Ils sont désavantagés s'ils doivent débuter leur scolarité dans une langue qu'ils ne maîtrisent pas totalement ou pas du tout.

La Journée internationale de la langue maternelle nous rappelle également que dans bien des régions du monde, il y a des langues totalement privées de statut officiel ; leurs locuteurs sont discriminés et on ne fait pas attention à leurs valeurs culturelles.

Le Festival mondial d'espéranto a récemment réuni des milliers d'espérantophones pour un événement virtuel de trois mois. Dans sa résolution finale, il déclarait que les Nations unies et l'Unesco devraient instituer une "politique linguistique plus inclusive, s'ils veulent mobiliser la société du monde entier autour de leurs objectifs". Le soutien que l'Unesco donne à l'éducation des enfants en langue maternelle est un bon exemple d'une telle politique inclusive car il apporte l'enseignement aŭ étudiants au lieu d'apporter les étudiants à l'enseignement. Ce faisant, il les rend meilleurs et plus pleinement participants à une société pacifique et équitable.

A l'heure actuelle, en ce temps de pandémie, il est particulièrement important que la formation des enfants inclue également les parents en tant que partenaires de l'éducation – et rien que cela nécessite une éducation en langue maternelle, dans une langue que parents et enfants partagent entre eŭ comme une part de leur patrimoine.

L'UEA croit en une éducation pour tous dans des langues qu'ils comprennent, en une équité linguistique sous tous ses aspects, et en un monde plus pacifique grâce à l'éducation et l'intercompréhension. Notre association œuvre dans ce but, dans tous les coins du monde, reliée par la Langue internationale espéranto. Nous appelons les Nations unies, l'Unesco et tous ceŭ qui collaborent en vue d'un monde durable à réaliser l'Objectif 4 de développement durable et atteindre le savoir, l'égalité, la justice et la perspective qui en résulteront.

Nous promettons de soutenir cette démarche et attirons l'attention sur la valeur de la Langue internationale espéranto pour atteindre un public de nombreŭ pays par des messages tels que celui-ci sur la Journée internationale de la langue maternelle – valeur que l'Unesco a déjà expérimentée par son initiative admirable d'éditer des œuvres également en espéranto.